Le programme éducatif

Ce programme part du principe que les enfants apprennent en jouant. Le programme éducatif de la garderie est axé sur le développement global de l’enfant et favorise son développement affectif, moteur, social, cognitif, langagier intellectuel. Le programme éducatif adopte les valeurs du programme « Accueillir la petite enfance ».

La dimension affective

La satisfaction des besoins affectifs de l’enfant est tout aussi vitale que celle de ses besoins physiques. Aussi est-il de la plus haute importance de créer une relation affective stable et sécurisante avec l’enfant dès son entrée au service de garde, car c’est à partir de cette relation qu’il pourra se développer harmonieusement.

La dimension physique et motrice

Cette dimension fait référence aux besoins physiologiques, physiques, sensoriels et moteurs de l’enfant. Le développement de ses habiletés motrices (agilité, endurance, équilibre, latéralisation, etc.) comprend la motricité globale (s’asseoir, ramper, marcher, courir, grimper, saisir un objet…) et la motricité fine (dessiner, enfiler des perles, découper…). Offrir aux enfants la possibilité de bouger en service de garde favorise leur développement physique et moteur tout en les menant à acquérir de saines habitudes de vie et en prévenant l’obésité.

La dimension sociale et morale

Le milieu de garde offre à l’enfant l’occasion d’apprendre à entrer en relation avec d’autres, à exprimer et à contrôler ses émotions, à se mettre à la place de l’autre et à résoudre des problèmes. L’acquisition d’habiletés sociales et l’émergence d’une conscience du bien et du mal lui permettent d’entretenir des relations de plus en plus harmonieuses avec son entourage et de tenir compte de la perspective des autres avant d’agir.

La dimension cognitive

Un milieu de vie stimulant permet à l’enfant de développer ses sens, d’acquérir des connaissances et des habiletés nouvelles et de comprendre de plus en plus le monde qui l’entoure. Le personnel éducateur soutien les enfants sur ce plan en favorisant chez eux la réflexion, le raisonnement et la créativité.

La dimension langagière

Le développement du langage et de la représentation symbolique est renforcé par la vie en groupe. Le personnel des services de garde contribue au développement des enfants sur ce plan en parlant avec eux et en les aidant à exprimer de mieux en mieux leurs besoins et leurs émotions, à poser des questions, à améliorer leur prononciation et leur vocabulaire.

Afin de permettre à chaque enfant d’appréhender tous les aspects nécessaires à son développement décrits ci-dessus la Garderie Éducative La Vallée des Fleurs a instauré une période d’activités dirigées et une période d’ateliers. Les ateliers sont organisés selon des coins : imitation, manipulation, blocs, autos, bonshommes, arts plastiques et lecture. Un coin regroupe des jeux semblables ; chaque coin est différent.

 

Les expériences des différents coins favorisent le développement de l’enfant :

· Coin imitation : Aussi appelé jeux de rôles ou symboliques, ce coin répond au besoin de faire semblant, d’ « acter » afin de comprendre la vie et le monde en reproduisant les gestes et le discours des adultes. L’imagination est en ébullition dans ce coin et on y a droit à des scénarios de toutes sortes. On y fait l’apprentissage des habiletés sociales, car on y exprime des émotions.

· Coin manipulation : Ce coin répond au besoin d’apprendre et de comprendre le temps, l’espace, le « comment » et les similitudes. Il permet aussi à l’enfant de se concentrer, d’exercer sa mémoire, de se pencher sur une tâche. On y retrouve des jeux de mémoire, des casse-tête, des jeux d’associations, etc.

· Coin blocs autos bonhommes : Ce coin répond au besoin de construire, faire rouler, tirer, transvider, inventer, etc. On y retrouve des véhicules, blocs, petits personnages, maisons et des animaux de toutes formes et dimensions.

· Coin arts plastiques : Ce coin répond au besoin de s’exprimer et de manipuler de la matière, des textures, de manier le crayon. L’enfant y développe son côté créatif. On y retrouve des crayons de tous genres, des ciseaux, de la colle, de la peinture, des cartons et papiers de toutes sortes, du matériel de récupération, bref tout ce qui peut stimuler la créativité de l’enfant.

· Coin lecture : Ce coin répond au besoin de voir des images, apprendre des mots, s’évader dans une histoire, suivre l’aventure d’un personnage d’une page à l’autre, aller dans l’imaginaire d’un auteur qui nous offre ses couleurs et son monde féerique. On y retrouve des livres et littérature jeunesse de toutes dimensions et genres, des catalogues, des albums photos, etc.

· Coin musique : Comme le coin arts plastiques, celui-ci répond à un besoin de s’exprimer. De plus il permet de manipuler des sons et de manier différents instruments (percussion, à vent, à corde, etc.) tout en stimulant leur créativité.

· Coin bac : Ce coin mobile permet à l’enfant de développer plusieurs expériences clés au niveau cognitif. En leur permettant de découvrir diverses propriétés de différentes matières (eau, sable, nouilles, terre, etc.), en transvidant, en remplissant, en creusant, en faisant des montagnes, des tunnels, etc.

 

Une thématique mensuelle définit l’ensemble des activités quotidiennes. Chaque local bénéficie d’une trousse comprenant un cahier d’activités, un tableau d’informations à afficher à l’entrée pour les parents et une variété de jeux, jouets, et éléments décoratifs reliés à ce thème. L’éducatrice est responsable de l’horaire de sa journée et se conforme au programme éducatif de la Garderie Éducative La Vallée des Fleurs.

Plusieurs fois par année, les éducatrices prennent une journée complète pour préparer leur programmation pour le mois à venir ; elles choisissent les thèmes et les activités qui potentialiseront l’expérience éducative des enfants. Elles peuvent aussi y effectuer des changements face aux intérêts des enfants et aux idées qu’elles en retirent à n’importe quel moment du mois.

Voici en exemple quelques thèmes proposés:

· Les oiseaux et les insectes

· Les saisons

· Les formes et les couleurs

· Les fleurs et la nature

· Les dinosaures 

· Les animaux de la jungle

· La famille et les nationalités

· La ferme

· L’alimentation

· L’eau

· Les moyens de transport

· L’espace

· Le corps

· La musique

· Les métiers, etc..

  • Causerie (aussi appelé rassemblement ou cercle) : elle se fait souvent dans un endroit habituel et prédéterminé le groupe se rassemble. On y chante et y raconte des histoires et les enfants peuvent s’exprimer, partager des idées et raconter leurs expériences.
  • Programme d’activité (voir programme éducatif «Accueillir la petite enfance») : les éducatrices font leur programmation hebdomadaire en tenant compte des moments de routines, des types activités et en ce basant sur un thème. Le tout se retrouve sur un tableau propre à chaque local pour informer les parents et servir d’aide mémoire aux éducatrices.
  • Activité dirigée : l’éducatrice rassemble tous les enfants du groupe et leur propose une activité qui oriente leur apprentissage et développe leur intérêt. L’activité dirigée met en pratique le respect et l’application de consignes claires.
  • Ateliers ou choix d’activités : les enfants deviennent maîtres de leur jeu. Ils choisissent le type de jeu qui les intéresse. Ceci permet à l’enfant d’expérimenter, de découvrir, d’explorer et de vivre une foule d’expériences qui collaborent à son développement global. L’enfant prend conscience de ses goûts et de ses intérêts. Le jeu se déroule en trois phases : planification, jeu et retour. Ceci permet à l’enfant de pratiquer ce qu’il a appris en activité dirigée et donc d’être actif dans ses apprentissages tout en les partageant avec ses pairs et son éducatrice.
  • Période de jeu extérieur : C’est une période où l’enfant bouge dans un espace moins restreint et exerce ainsi sa motricité globale. L’éducatrice organise des jeux à l’extérieur, offre du matériel ou laisse les enfants libres de leurs jeux et mouvements. C’est une période quotidienne (selon la température) où tous s’oxygènent. Parfois, les éducatrices amènent leur groupe dans un parc ou dans les environs afin de faire une promenade.
  •  Période d’apprentissage active : C’est une période où l’enfant joue en groupe ou individuellement selon son choix. L’éducatrice peut observer et guider les enfants dans leur apprentissage de bonnes aptitudes sociales. Cela permet d’exposer les enfants à des valeurs telles le partage, le respect, l’autonomie et la coopération.
  • Les habitudes de vie (saine) : Ces habitudes ne font pas partie des activités structurées, mais s’intègrent à l’intérieur de la routine et des rituels quotidiens selon l’âge des enfants dans lesquels l’adulte est un modèle pour l’enfant. Voici quelques exemples : la politesse (s’il vous plait., merci), mettre sa main ou son bras devant la bouche lorsque l’on tousse, se laver les mains avant/après manger et après l’usage des toilettes, attendre son tour, rester assis aux repas, discutions/accolades/excuses lors de conflits, le respect de l’intimité (toilette), les salutations d’usage (arrivée et départ), l’utilisation d’un vocabulaire approprié (eau au lieu de lolo), l’utilisation d’un mouchoir pour se moucher, s’excuser (flatulences), garder les pieds au sol à table, favoriser les paroles/discutions sans crier (non-violence), mastiquer la bouche fermée et avaler avant de parler.
  • Les thèmes : Outre le programme éducatif (voir Le programme éducatif «Accueillir la petite enfance») qui présente une variété d’expériences dans lesquelles les enfants peuvent s’investir pleinement, d’autres thèmes sont exploités tout au long de l’année. Ainsi, les saisons, les fêtes et événements spéciaux sont tous prétexte à décorer, bricoler, apprendre de nouvelles chansons et acquérir un nouveau vocabulaire, etc.
  • Événements spéciaux : Halloween, Noël, Saint-Valentin, Pâques, fête des finissants, etc. Ces événements sont des occasions de se rassembler afin d’échanger des cadeaux, des vœux ou de partager un repas, des jeux et des rires.
  •  Grandes sorties : Les grandes sorties font partie de la programmation et ouvrent l’esprit des enfants, les amènent vers la découverte et permettent de passer un bon moment ensemble dans un lieu qui diffère de la garderie. Bien qu’elles soient occasionnelles de par la logistique que cela implique, elles reviennent chaque année. Ces sorties éducatives et culturelles sont offertes aux groupes d’âge appropriés selon la sortie. Le déplacement se fait pour la plupart du temps en autobus scolaire. Que ce soit une sortie aux pommes, à la ferme, cela demande beaucoup d’organisation, mais la motivation est toujours présente, car ce sont des moments privilégiés que nous passons avec les enfants. Les parents sont souvent sollicités pour accompagner les groupes. La plupart du temps, des frais pour ses sorties sont facturés aux parents. Le groupe des grands (4-5-ans) bénéficie parfois de sorties supplémentaires, comme la bibliothèque, la piscine, etc.
  • Programmation d’été : L’été, c’est le moment de profiter le plus de la cour extérieure et des parcs environnants. Les enfants bénéficient des joies de l’été avec les piscines (dans la cour de la garderie éducative ainsi que les piscines publiques), les jeux de sable et autres jouets extérieurs. C’est une période de changements. Les éducatrices partent et reviennent de vacances, les enfants aussi. Les ratios (bien que respectant toujours les normes du Ministère) ne sont jamais les mêmes d’une semaine à l’autre et du personnel nouveau apparaît, afin de remplacer les éducatrices en vacance. Cette organisation estivale commence au printemps avec le grand ménage de la cour extérieure, de la terrasse, des cabanons, l’achat de nouveaux jouets extérieurs et la planification des vacances du personnel. Chaque semaine, les enfants de la garderie éducative, les groupes du haut surtout, partent en excursion – c’est la journée « pique-nique ». Après le pique-nique, les enfants reviennent faire la sieste à la garderie.