L’ensemble des programmes enseignés le sont en conformité avec le Programme de formation de l’école québécoise.

La langue d’enseignement est le français

Français :

-Lire

L’élève est capable de lire différents types de textes dont le sujet lui est familier. Il est capable de comprendre ce qu’il lit en utilisant différentes stratégies. Dans ses lectures, il repère des informations et fait des déductions. Il réagit au texte et donne son opinion.

 

-Écrire

L’élève produit différents textes en tenant compte de la situation d’écriture. Il construit des phrases de plus en plus élaborées. Il laisse peu d’erreurs aux mots appris en classe et effectue les accords. Il poursuit l’étude de la conjugaison.


-Communiquer

En groupe, l’élève échange sur une grande variété de sujets. Il exprime clairement ses idées, ses sentiments et ses réactions en respectant les règles de communications établies dans la


Mathématiques

– Résoudre une situation-problème

L’élève résout des situations dont la démarche pour arriver à la solution n’est pas immédiatement évidente. La situation-problème est organisée autour d’une problématique pouvant comporter plus d’un type de données (ex. : faire le plan d’un jardin en respectant des consignes utilisant des données liées à des longueurs, des fractions et des nombres naturels).

L’élève est amené à choisir des modes de représentation (ex. : tableaux, schémas) pour dégager les données utiles de la situation-problème. L’élève élabore une solution comportant quelques étapes. Il communique sa solution, verbalement ou par écrit, en utilisant un langage mathématique élaboré.

 

-Utiliser un raisonnement mathématique

L’élève résout des situations où il doit choisir et appliquer les connaissances appropriées tout en laissant les traces qui rendent explicite son raisonnement. Il peut être amené à justifier une affirmation, à vérifier un résultat ou à prendre position à l’aide d’arguments mathématiques.

 

-Communiquer à l’aide du langage mathématique

L’élève résout des situations où il interprète ou produit des messages, oraux ou écrits, tels un énoncé, un processus, une solution, en utilisant un langage mathématique élémentaire et faisant appel à au moins un mode de représentation : objets, dessins, tableaux, diagrammes, symboles ou mots.

 

 

Anglais, langue seconde et volet technologique :

-Communiquer oralement

L’interaction orale est au coeur des apprentissages. Lorsqu’il parle en anglais, l’élève utilise des modèles d’interaction structurés qui lui permettent de répondre aux messages oraux et de transmettre ses propres messages dans toutes les situations de la classe (activités de groupe, courts échanges, etc.). Il développe une banque de mots et d’expressions en lien avec son environnent immédiat. Il participe aux activités en employant des mots et des expressions utiles pour saluer, remercier et s’excuser; identifier et décrire des personnes et des objets; exprimer son accord ou désaccord; demander de l’aide ou la permission; exprimer ses besoins, sentiments et intérêts; partager ses expériences personnelles; parler de ses capacités, etc. Au cours du cycle, il utilise ce langage utile de façon de plus en plus spontanée. À notre école, la communication est aussi importante que la précision grammaticale dans le cours d’anglais, l’élève fait donc attention, quand il parle, à l’ordre des mots, aux mots pluriels, aux pronoms personnels, à la prononciation, etc. Il réfléchit davantage au sens des mots, expressions et notions grammaticales qu’aux usages exacts.


-Comprendre des textes lus et entendus

L’élève lit, écoute et visionne différents types de textes populaires, littéraires et informatifs (livres d’histoire, brochures, magazines, vidéos, sites Internet, etc.) qui lui permettent d’entrer en contact avec la langue anglaise et la culture anglophone. Avec ses pairs, il utilise certains indices du texte (images, effets sonores, mots familiers, etc.) et relève les idées générales pour comprendre des textes portant sur des thèmes familiers. Pour manifester sa compréhension des textes, il identifie et décrit brièvement les éléments essentiels, démontre sa compréhension du sens global, compare la réalité présentée dans les textes à la sienne et exprime son appréciation. Pour ce faire, il peut remplir un organisateur graphique, décrire les personnages principaux d’une histoire, répondre aux questions simples, etc. Pour réaliser des tâches où il réinvestit sa compréhension, il suit des modèles explicites, choisit, organise et résume l’information et les idées des textes, élargit sa banque de mots et d’expressions et livre un produit personnel (mini livre, sketch, affiche, etc.). Il utilise des stratégies telles l’utilisation de ressources (dictionnaire visuel, banque de mots et d’expressions, etc.) et l’utilisation de connaissances antérieures pour anticiper le contenu des textes.

 

-Écrire des textes

L’élève écrit des textes signifiants pour lui (cartes de voeux, bandes dessinées, lettres au Père Noël etc.). Il s’exprime en anglais par écrit tout en prêtant attention à la qualité de ses textes (phrases simples, ordre des mots, orthographe, ponctuation, etc.).  L’élève est initié à l’écriture comme un processus collaboratif avec ses pairs. Pour se préparer à écrire, l’élève suit les consignes, note ses idées et les organise. Pour composer un brouillon, il utilise un modèle explicite. Il prend le risque d’exprimer ses idées en anglais et persévère dans la production du brouillon. Pour se réviser, il vérifie les consignes et les notions grammaticales visées par la tâche, soumet le texte à la critique de ses pairs, reformule des idées, apporte des corrections et produit un texte propre et bien présenté. Il utilise des stratégies telles l’utilisation de ressources (dictionnaire visuel, banque de mots, liste de règles grammaticales simples, grille d’autocorrection, iPad, etc.) et la prise de notes (tableau en T, diagramme de Venn, etc.).


 

Arménien, langue maternelle :

-Langue

-Compréhension

-Histoire, Religion

 

Univers social (géographie, histoire à la citoyenneté)

L’élève acquiert des connaissances liées à diverses  sociétés. L’élève est amené à situer ces sociétés dans le temps et l’espace, à établir des faits reliés à l’histoire, à donner les caractéristiques d’un territoire, à établir des comparaisons, à déterminer des changements, à mettre en relation des faits et à établir des liens de cause à effet pour les éléments historiques issus du programme.

 

Sciences et technologie

C’est dans l’action que l’élève développe ses compétences et acquiert des connaissances en science et technologie. Avec le soutien de son enseignant, l’élève doit donc proposer des explications ou des solutions à divers problèmes de science et technologie liés à la vie courante (par exemple, pourquoi les oiseaux peuvent-ils voler?). Il doit également utiliser divers outils (compte-gouttes, thermomètre, chronomètre, etc.). Finalement, la communication scientifique doit se faire selon les normes propres à la science et à la technologie. L’élève est amené, après avoir bien cerné un problème, à émettre une hypothèse, à planifier une démarche de résolution de problème, à réaliser la démarche, à émettre des conclusions et à réfléchir sur l’ensemble du processus de résolution de problème. Tout en développant des compétences, l’élève est amené à acquérir plusieurs connaissances. Ces connaissances sont classées selon trois univers :
1. L’univers matériel, changements physiques du monde animal.
2. L’univers Terre et espace (les) sols, cycle de l’eau
3. L’univers vivant (caractéristiques des vivants, interactions entre les vivants, interactions une, etc entre les vivants et leur environnement, etc.).


Éthique et culture religieuse

En éthique, l’élève s’attardera aux besoins des êtres humains à l’aide de réponses apportées par divers groupes d’appartenance. De plus, la diversité des relations interpersonnelles entre les membres d’un groupe l’amènera à approfondir les rôles et les responsabilités de chacun ainsi que les avantages et les inconvénients liés à la vie de groupe. Par ailleurs, il élargira sa compréhension des valeurs et des normes reliées aux exigences de la vie de groupe.

En culture religieuse, l’élève découvrira les aspects importants des célébrations vécues par différentes communautés religieuses. De plus, il apprendra à faire des liens entre des expressions religieuses et des éléments de son milieu en se familiarisant avec des oeuvres artistiques et communautaires.

L’élève sera aussi amené à pratiquer le dialogue où il apprendra à se connaître, à donner son idée, à écouter l’idée des autres avec respect, à échanger sur des idées différentes afin de mieux connaître un sujet. Il poursuivra l’apprentissage des quatre formes de dialogue  (la narration, la conversation, la discussion et la délibération) et se familiarisera avec l’entrevue.

Afin de favoriser le dialogue, il sera amené à utiliser différents moyens pour élaborer son idée dont la description, la comparaison, l’explication et la synthèse. De plus, il prendra conscience de l’existence de différents moyens pour interroger des idées et des raisons pour reconnaître les jugements de préférence, de prescription et de réalité. Des procédés susceptibles de nuire au dialogue tels que la généralisation abusive, l’attaque personnelle et l’appel au clan seront présentés.

 


Éducation physique

Lors de la pratique d’activités individuelles et avec l’aide de l’enseignant, l’élève planifie des actions motrices et des enchaînements selon ses capacités et des contraintes de l’activité. Il exécute les actions motrices et les enchaînements dans l’ordre planifié et selon les techniques enseignées. Il exécute des actions motrices et des actions simultanées en continuité (sans brisure, sans arrêt). Il respecte les règles de sécurité et manifeste un comportement éthique. Enfin, il évalue la démarche et ses résultats et dégage les apprentissages réalisés.

Lors de la pratique d’activités collectives et avec l’aide de l’enseignant, l’élève élabore en coopération (avec un ou plusieurs partenaires) des plans d’action selon les capacités de ses pairs et les contraintes de l’activité. Il applique les principes d’action planifiés, les principes de synchronisation et les principes de communication. Il joue le rôle prévu au plan d’action et ajuste au besoin les actions motrices. Il respecte les règles de sécurité et manifeste un comportement éthique. Enfin, il évalue la démarche, les plans et les résultats et dégage les apprentissages réalisés.

L’élève élabore des plans d’une pratique régulière d’activités physiques et des plans d’amélioration ou de maintien d’une saine habitude de vie. Il pratique en contexte scolaire divers types d’activités physiques d’intensité modérée à élevée d’une durée d’au moins 10 minutes. Il respecte les règles de sécurité et manifeste un comportement éthique. Enfin, il évalue les résultats en fonction des activités pratiquées et dégage les effets et les bienfaits sur sa santé et son bien-être.

 

Arts plastiques (tous les niveaux du primaire)

Avec l’intervention de l’enseignant, l’élève transforme la matière à deux ou trois dimensions et fait appel à l’observation.

Avec l’intervention de l’enseignant, l’élève apprend à réaliser des créations dans le but de communiquer avec son entourage. Il exploite des gestes transformateurs et des éléments du langage plastique selon le message à transmettre.

Avec l’intervention de l’enseignant, l’élève apprend à examiner une oeuvre et à utiliser le vocabulaire disciplinaire relié aux arts plastiques et à faire des liens.

 

 

Musique (1er cycle)

Avec l’intervention de l’enseignant, l’élève s’initie au chant, aux petites percussions et à la flûte à bec.

Avec l’intervention de l’enseignant, l’élève apprend à inventer et à improviser à l’aide des instruments. Il communique ses créations avec son entourage.

Avec l’intervention de l’enseignant, l’élève apprend à écouter des œuvres et à en reconnaître des éléments : tempo, instrumentation, nuances (fort/ doux), etc. Ils devront aussi donner leur opinion sur diverses oeuvres entendues.

.

 

Art dramatique (2e cycle)

L’élève est amené à créer des saynètes en imaginant et en mettant en action des personnages. Cela se fait en exploitant consciemment le langage dramatique, les conventions et les pratiques théâtrales. De plus, l’élève doit réfléchir aux intentions et sa démarche de création.

L’élève doit interpréter des œuvres dramatiques en confrontant sa manière d’exploiter le langage dramatique, les conventions et les pratiques disciplinaires avec celle de l’auteur ou du créateur.

L’élève doit chercher les diverses significations d’une œuvre dramatique et poser sur elle un jugement critique et esthétique à partir de ses expériences, de sa sensibilité esthétique et de ses connaissances artistiques.

 

Danse (3e cycle primaire et 1er cycle secondaire)

De nature fugitive et éphémère, la danse révèle son sens à travers l’interprétation qui en est faite. L’élève s’approprie donc le contenu chorégraphique de la danse.  Il exploite des éléments de la technique du mouvement. L’élève s’approprie le caractère expressif de la danse et il apprend à respecter les conventions relatives à l’unité de groupe.

En confrontant sa perception avec celle des autres, l’élève approfondit sa compréhension des oeuvres chorégraphiques, nuance son jugement et apprend ainsi à mieux se connaître. L’élève analyse des danses ou des extraits de danse; interprète le sens de la danse ou de l’extrait de danse; porte un jugement d’ordre critique et esthétique; rend compte de son expérience d’appréciation.

 

Sources : Programme du formation du MELS et Planification annuelle, classe combinée 3e et 4e année du primaire de la CS Marguerite Bourgeois.