TVArefugiesEn ayant comme objectif d’assurer la réussite scolaire des réfugiés syriens intégrés à toutes les écoles du Québec, notre école tente depuis le mois de novembre 2014 de sensibiliser le gouvernement provincial aux règles de financement actuelles qui auront un impact négatif sur l’intégration de ces élèves. En effet, aucun financement ne sera octroyé pour ces élèves s’ils arrivent après le 30 septembre. Comme ces enfants, issus de la guerre, requièrent très souvent des services spécialisés et des mesures de francisation intensives, en l’absence de
financement gouvernemental, notre école s’inquiète de leur réussite scolaire. Pour palier à ce manque, la communauté arménienne de Montréal et l’Union générale arménienne de bienfaisance (UGAB) ont réussi à amasser plus de 100 000$ l’an passé pour assurer le maintient de notre classe de francisation actuelle et ouvrir notre seconde classe afin d’accueillir d’autres réfugiés sans le financement du gouvernement.

Voici un autre reportage sur cette cause qui nous tient particulièrement à coeur.

Voir le reportage sur le site de TVA Nouvelles.